Comment fixer une cheville dans une cloison ?

Pour effectuer des fixations dans vos murs en toute sécurité, l’utilisation de chevilles adaptées est un passage obligé. Quels types de chevilles utiliser en fonction des types de matériaux, et quels sont les poids d’objets limites à ne pas dépasser ? Voici un mode d’emploi pour vous aider à fixer correctement votre cheville dans une cloison.
Le choix d’une cheville / fixation est déterminé en fonction du support et de sa charge / force admissible.

POUR LES CHARGES TRÈS LÉGÈRES ≤ 10 KG

Pour accrocher une charge légère comme un cadre photo dans une cloison creuse, utilisez des chevilles en plastique autoforeuses ou autoperceuses. La cheville en plastique est très simple d'utilisation car elle ne nécessite pas de perceuse et s'insère dans la paroi avec un tournevis à l'emplacement de votre choix. 
Dans les cloisons carreaux de plâtre, utilisez des « crochets X » ou similaires (reprise de poids de 5 kg par pointe).

Pour des fixations plus solides (pour des objets de type tableaux, petites étagères, petites glaces…) dans des cloisons plaques de plâtre, choisissez une accroche « X » ou une cheville pour plaque de plâtre (à expansion, étoile...). Pour maintenir la cheville à l’intérieur de la cloison, il faut choisir une cheville qui prenne appui sur la face interne (face cachée) de la plaque de plâtre. Facile à utiliser, il vous suffit de procéder en amont au perçage de vos murs avec un foret du même diamètre. La cheville s'enfonce alors facilement à l’intérieur du trou. Il ne vous reste plus qu'à visser dans votre cheville, la vis fournie pour l’ancrage.

 

 

Accrochage-1.jpg

Pour les charges légères à lourdes ≤ 30 kg

Cloisons en plaques de plâtre, cloisons alvéolaires, cloisons en briques creuses plâtrées : la cheville la plus adaptée à ce type de cloisons creuses est la cheville à expansion métallique. Faite en métal, elle présente une grande résistance et évite les arrachements grâce à un système d’ancrage. En fonction du diamètre et de la longueur de cheville, le poids que peut supporter une cheville est variable. La reprise de charge est spécifique à chaque cheville en fonction du support. Pour connaître sa charge maximale, reportez-vous au mode d'emploi de votre cheville à expansion.

La fixation d’une cheville à expansion classique ne nécessite pas de compétences particulières en bricolage :

  • Percez un trou dans votre cloison avec un foret de même diamètre ;
  • Insérez la cheville dans le trou ;
  • Enfin, utilisez une pince à expansion pour finaliser vos fixations.

Pour les cloisons en carreaux de plâtre, utiliser des chevilles crantées ou étoiles.

Il existe différents types de chevilles à expansion. La cheville autoforeuse, par exemple, s'insère directement dans la cloison en vissant l'écrou dans vos murs, avant d'être verrouillée également à l'aide d'une pince spéciale.
Vous pouvez fixer vos armoires de toilettes, vitrines, étagères, tringles à rideaux, convecteurs électriques à l’aide de chevilles métalliques à expansion pour plaques de plâtre.
Il est recommandé de respecter un intervalle de 40 cm entre 2 points de fixation.

 

 

Pour les charges plus lourdes > 30 kg

Dans le cas de charges lourdes comme les meubles de cuisine, WC, vasques, il convient de prévoir à l'avance dans vos cloisons des renforts, comme un tasseau de bois lié à l’ossature métallique. Ce procédé vous permet de fixer aux cloisons en plaques de plâtre des éléments plus lourds, en toute sécurité.
Cependant, attention aux limites de charge sur une cloison en plaque de plâtre : il est déconseillé de fixer des charges trop lourdes qui pourraient entrainer un « redimensionnement » de l’ossature de la cloison (une vérification préalable est donc à faire par calcul).
Si vous n'avez pas prévu de renforcement de vos cloisons, vous pouvez encore découper chaque plaque de plâtre et effectuer les modifications nécessaires sous la paroi. Vous devrez juste enduire et poncer à nouveau votre support avant de mettre en place vos fixations en suivant nos précédents conseils.

Il peut être nécessaire d’avoir plusieurs points d’ancrage (meubles de cuisine, étagères...). Dans ce cas, les chevilles doivent être distantes d’au moins 40 cm les unes des autres.

 

 

— Ouvrage sur ossature métallique.

L'Info Artisan Siniat

Une information par mois par email, facile et rapide à lire, pour tous les artisans et entreprises de pose sur des sujets pratiques variés avec pour objectif de faciliter et améliorer le quotidien sur chantier.

Points de vente partenaires

Grâce à notre carte interactive, trouvez rapidement le point de vente négoce partenaire Siniat le plus proche de votre chantier.

Des solutions innovantes & intelligentes
Un partenaire fiable & proche de vous
Engagé pour une construction durable